xxxHolic

Publié le par Jacut

Série fantastique du premier semestre 2006 – 26 Episodes ?


Le petit frère (ou bien est-ce le grand ?) de Tsubasa Chronicles, et sorti presque simultanément, nommé xxxHolic, n’a lui pas été produit par le studio Bee Train et Koichi Mashimo, mais par la maison mère, Production IG (n’oublions pas que Xebec et Bee Train sont des filiales de ce grand studio d’animation), et plus exactement par l’équipe déjà responsable du film, Manatsu No Yoru No Yume l’année dernière. C’est donc maintenant au tour de la série télé de nous plonger dans l’univers de la curieuse boutique de Yuuko, la sorcière dimensionnelle.


La série suit les aventures du pauvre Kimihiro Watanuki (son nom signifie Premier Avril… oui comme le poisson), maudit depuis son enfance, et qui peut voir les esprits, maléfiques ou non. De plus, il les attire irrémédiablement vers lui comme un aimant, ce qui lui gâche passablement la vie comme vous l’imaginez. Jusqu’au jour où le jeune étudiant rencontre « par hasard » (mais le hasard n’existe pas dans les mondes de Clamp…) une étrange sorcière, Yuuko, qui lui promet de le débarrasser de son maléfice en échange de ses services dans sa boutique d’antiquités. Watanuki va alors travailler dur en dehors de ses cours pour préparer à manger à la sorcière et faire toutes ses basses corvées, tout en découvrant peu à peu que son pouvoir a aussi ses bons côtés…


Animé empli de mystères sublimé par l’esthétique de Mokona (pseudonyme de la dessinatrice principale de Clamp en plus de représenter la petite peluche vivante de Yuuko !), xxxHolic possède un design très original, avec ses personnages longilignes tels des fils (du Destin ?) et ses décors oscillant toujours entre rêves et réalité.


La réalisation est jolie dans l’ensemble, posée et maîtrisée, même si elle ne transcende pas l’œuvre originale de Clamp. En tous cas, on ne reprochera pas au réalisateur d’avoir voulu adapter simplement le manga, tant il sort souvent des sentiers battus. On a presque l’impression d’une série expérimentale parfois, même si elle est limitée par son animation assez inégale.


En effet, d’importants partis pris, comme découdre totalement la trame narrative ou effacer les personnages secondaires en les faisant apparaître en gris (seuls les personnages participant activement au scénario sont en couleur…) transparaissent à l’écran et donnent une certaine personnalité à xxxHolic, un cachet particulier que l’on reconnaît au premier coup d’oeil.


Les musiques sont très atmosphériques, très spéciales et reconnaissables entre mille. J’ai malheureusement du mal à accrocher à ce style, mais objectivement, elles se fondent à merveille dans l’univers de Clamp… Les génériques sont eux, très moyens, à la limite du bâclé, sauf le second générique de fin que je trouve très drôle malgré une chanson un peu désuète.


La série est principalement axée sur quelques personnages récurrents (Yuuko, Watanuki, Doumeki, Himawari) avec un héros principal en la personne de l’hystérique et défaitiste -mais attachant- Watanuki. Son meilleur ennemi, Doumeki, a lui la particularité de pouvoir repousser les esprits et demeure donc symboliquement l’exact opposé du héros, étant de plus de caractère imperturbable et réfléchi. Et puis la mystérieuse Yuuko est un personnage plein de charisme qui survole un peu les autres personnages tant ses connaissances excèdent de loin la somme de savoirs qu’un être humain peut apprendre en une vie !


Chaque épisode a une morale propre et fait avancer le scénario dans sa globalité même si la majorité d'entre eux sont des « one-shot ». Ils sont d’ailleurs tous calqués sur le même principe et se ressemblent donc tous au final. En général, Watanuki attire l’attention d’esprits ou de personnes qui leurs sont liées (avec ou sans l’intervention de la sorcière), se rend compte qu’il y a problème et tente naïvement de trouver des solutions, avant que Doumeki ou Yuuko ne viennent le sauver à la fin. Et comme d’habitude, la série est influencée par les religions et philosophies orientales, et on voit aussi de nombreuses manifestations du folklore traditionnel Japonais.


Le script est très profond et très symbolique si on se donne la peine d’y réfléchir un tant soit peu, tandis que sur sa forme, il demeure comme je viens de l’écrire, répétitif. En définitive, toute la série se repose sur le mode de pensée de Yuuko la sorcière et dans sa philosophie du Destin, qui est encore une fois omniprésente dans une œuvre de Clamp. Le reste n’est qu’artifices pour les yeux.


xxxHolic n’a certainement pas les même qualités que Tsubasa Chronicles au final, et évolue dans un registre radicalement différent, plus scénarisé et moins émotionnel, mais aussi un peu moins original tout en étant plus profond, mais demeure plus complexe et plus difficile d’approche pour le grand public, ce qui aurait été un bon point dans d’autres circonstances, mais personnellement, je dois avouer lui préférer les aventures de Syaoran et Sakura. Ceci est peut-être dû à l’opacité de Holic, qui ne se dévoile quasiment jamais et laisse souvent le spectateur sur sa faim, même si la symbolique et la morale sont encore une fois très fortes et prépondérantes pour Clamp. Et puis techniquement parlant, et contrairement aux films, Tsubasa est très supérieur à Holic. Néanmoins, les deux animés sont intéressants, se valent plus ou moins, d’un point de vue objectif, et méritent d’être vus, c’est pourquoi leurs notations intermédiaires seront identiques.


Notation : Très Bon

Publié dans Série En Cours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helios 07/02/2009 22:12

Je n'ai pas encore vu l'animé de XXX Holic mais j'ai beaucoup adheré au film. je l'ai trouvé vraiment bien mené !je me procurerai bientot  la serie lorsque le prix du bos integral (100 euros) aura un peu baissé . -_-"

Jacut 04/08/2006 21:52

C'est vrai que Tsubasa est beaucoup plus "mou" que le manga, mais d'un côté j'aime bien le style de Mashimo. Après c'est une question de goût ^^

Presea 04/08/2006 21:16

C'est bizarre, j'ai vu un épisode de xXx Holic et je l'ai préféré à Tsubasa Reservoir Chronicles... C'est peut-être parce que je le trouve très dynamique? En tout cas TRC m'a vraiment déçue parce que je le trouve trop mou par rapport au manga :/

Jacut 30/07/2006 18:44

C'est gentil et repasse quand tu veux!

feeyuu 29/07/2006 15:08

COUCOU!je sens que je me plaire ici ^^joli blog!amicalement feeyuu.