Tops 10 cinquième partie

Publié le par Jacut

Classement des séries d’animation

 

 

 

1 - Shin Seiki Evangelion (Neon Genesis Evangelion)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=49

 

La série qui m’ait le plus influencé durant mon adolescence, la plus révolutionnaire qui soit, le second impact de l’animation, et le chef d’oeuvre d’Hideaki Anno. Psychologique, prenante, complexe, puissante et construite à la perfection, aucune autre série ne l’égalera jamais à mes yeux.

 

 

2 - Kidou Senshi Zeta Gundam (Mobile Suit Zeta Gundam)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=1381

 

Le meilleur opus de la plus grande saga de l’animation japonaise, Zeta est sorti 6 ans après la première série Gundam et la dépasse sur TOUS les points. Le scénario est l’un des plus monstrueux et denses que j’ai jamais vus, et Camille Bidan est sûrement le plus beau héros de l’histoire de l’animation japonaise. Le grand Yoshiyuki Tomino au sommet de son art.

 

 

3 - Gankutsu Ou (The Count Of Monte Cristo)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=4194

 

Une des toutes meilleures séries sorties depuis Eva (avec Haruhi et Death Note), par Mahiro Maeda sur le thème du comte de Monte-Cristo et dans un setting science-fiction. Le design est très osé, la technique est phénoménale et le tout est réalisé de façon magistrale par le nouveau génie de l’animation japonaise (après Blue Submarine 6 et The Second Renaissance d’Animatrix). Très original, grandiose et parfaitement exécuté avec une touche de génie en somme.

 

 

4 - Death Note

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=6592

 

Le gros animé actuel et probablement l’un des thrillers psychologiques les plus inventifs et intenses jamais crées. Encore supérieur au manga grâce à l’ambiance si particulière procurée par les musiques et la réalisation technique de haut niveau. A découvrir d’urgence car la série n’en est qu’à ses débuts à la télévision japonaise.

 

 

5 - Seikai No Senki (Crest Of The Stars)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=14

 

La Seikai tétralogie est tirée des romans éponymes d’Hiroyuki Morioka, le « Tolkien japonais » et nous raconte une grande histoire d’amour, de guerres et de découvertes dans l’espace des Abhs. Les personnages de Jinto et Lafiel forment un couple absolument parfait d’ailleurs. Poétique, romantique et littéraire à souhait, un régal.

 

 

6 - Haruhi Suzumiya No Yuutsu (The Melancholy Of Haruhi Suzumiya)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=6430

 

La revelation de l’année 2006, le must de l’animé de comédie/science-fiction/romance mélangeant les trois styles avec bonheur et brio. D'ores et déjà classique.

 

 

7 - Fushigi No Umi No Nadia (Nadia : The Secret Of Blue Water)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=48

 

L’une des trois séries majeures d’Hideaki Anno (on aura compris que je le trouve génial ce type à la longue…) avec Gunbuster et Evangelion. Nadia est ainsi l’archétype de la série d’aventure épique et inspirée de tonnes des références opportunes comme Jules Verne par exemple. Les héros Jean et Nadia sont fabuleux eux aussi, et seuls quelques épisodes inutiles en début de seconde saison empêchent la série de rentrer dans mon top3. Pour le reste, on est au niveau d’Eva, et la conclusion est –comme d’habitude avec Anno- merveilleuse.

 

 

8 – Ghost In The Shell : Stand Alone Complex

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=910

 

L’adaptation TV des mythiques mangas et films est d’une qualité rarement vue. Au dessus du lot sur tous les plans, j’ai particulièrement apprécié la seconde saison, encore plus complexe et engagée que la première et à l’ambiance philosophique, sombre et futuriste encore plus poussée. Les idées reprises dans cette saison m’ont presque évoqué par moments du Yukio Mishima, l’un de mes auteurs favoris. Une très grande série, tant sur le fond que sur la forme.

 

 

9 - Paranoia Agent

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=3169

 

La seule série à ce jour de Satoshi Kon (Paprika, Millenium Actress, Perfect Blue...), qui, comme d’habitude, traite de la relation entre la fiction et la réalité dans un Japon actuel empli de peurs et de frustrations. Le maître, toujours épaulé de sa mise en scène parfaite, mène une critique acerbe de la société de son pays et nous perd dans les méandres de ses pensées dans cette courte mais intense série, à la fois désespérée et drôle.

 

 

10 - Hachimitsu To Clover (Honey And Clover)

 

http://www.animenewsnetwork.com/encyclopedia/anime.php?id=4975

 

Le must de la série romantique, la première saison étant plus axée comédie/poésie et la seconde sentimentale/dramatique (c’est pourquoi je préfère la première certainement). Une série incoutournable, aux personnages très réalistes, faibles mais incroyablement courageux, et à l’ambiance si douce et chaleureuse, touchante et poignante. A voir absolument.

 

Publié dans Dossier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacut 30/05/2007 19:40

D\\\'un côté, cette appelation est très subjective, c\\\'est pas un fait historique ou quelque chose de figé, c\\\'est juste une dénomination donnée par des critiques (parfois un seul) à des séries qui ont marqué l\\\'histoire de l\\\'animation japonaise. Pour moi, le premier Gundam est le premier impact vu qu\\\'impact signifie "changement" ou "transformation" et Tetsuwan Atom étant le premier véritable animé on ne peut pas parler d\\\'impact à mon sens. D\\\'ailleurs, il me semble prématuré de parler de Suzumiya Haruhi No Yuutsu en tant que 4e impact de l\\\'animation mais bon... (et cela n\\\'enlève rien à sa très grande qualité qui me l\\\'a fait la placer dans mon top10!)

Awakur 29/05/2007 02:03

juste comme çà, le second impact de l'animation c'est MS Gundam 0079, Evangelion est le 3e, et Haruhi Suzumiya le 4e. Le 1er c'est Tetsuwan Atom/Astroboy.